• 28 juillet 2020

Le commerce international baisse de 18,5 % entre avril et juin

  • 0

Pendant la période d’Avril à Juin, l’économie du monde a subi un véritable choc. Toutefois, grâce aux interventions des différents gouvernements, l’impact a été moins important que prévu.

L’impact de l’épidémie sur le commerce international

C’est au début du deuxième trimestre de l’année 2020 que les conséquences de la propagation covid-19 ont le plus affecté l’économie internationale. En effet, les mesures de confinement ordonnées dans les différents pays afin de lutter contre la pandémie sont la principale cause de cette crise. En considérant la baisse de 3% sur les échanges internationaux pendant le période de Janvier à Mars, l’OMC (Organisation Mondial du Commerce) a estimé une chute marquante de 15% entre avril et Juin. Toutes les prévisions annonçaient un écroulement historique de l’économie mondiale, une crise d’une ampleur sans égale et jamais observée dans toute l’histoire. Cependant, les statistiques ne semblent clairement pas aller dans ce sens. L’intervention rapide de chaque gouvernement face à cette crise a permis de réduire considérablement son impact.

Ainsi, le pire scenario annoncé par l’organisation a pu être évité de justesse. Si pour le reste de l’année le commerce international monte de 2,5% pendant chaque trimestre, alors un éventuel repli de 13% sera plus qu’envisageable. Après la cessation du 2e trimestre, l’Organisation Mondial du Commerce a révélé des progrès sur le secteur aérien ainsi que sur le transport maritime et une relance proportionnelle du commerce des ports en Juin. L’exportation quant à elle se redresse peu à peu depuis mai suite à sa forte baisse en avril.

Les prévisions en 2021

En ce qui concerne l’année 2021, il est primordial de conserver une extrême prudence. Les organisations internationales comme l’OMC ne cachent pas leur inquiétude face au risque d’une éventuelle deuxième vague de cette pandémie ou d’une relance économique incomplète.